Life 2.0 : life has become customizable
English version

Par Maciamo Hay,
le 7 mars 2014 (version française le 1 février 2016)

Les nouvelles technologies qui vont changer la civilisation telle que nous la connaissons

Vers où se dirigent les technologies dans les 30 prochaines années ? Comment cela affectera-t-il la société et notre mode de vie ?

La plupart des adultes vivants aujourd'hui ont grandi sans l'Internet ou les téléphones mobiles, et encore moins les smartphones et les tablettes avec commandes vocales et applications à tout usage. Ces nouvelles technologies ont modifié notre mode de vie d'une manière que peu d'entre nous aurait pu imaginer il y a quelques décennies. Mais sommes-nous arrivés au bout du parcours ? Quoi d'autre pourrait-on encore bien inventer qui pourrait changer tellement notre vie ? Des ordinateurs encore plus rapides ? Plus de gadgets ? En fait, c'est tellement plus que cela. Les technologies se sont élancées dans une courbe de croissance exponentielle et nous n'en sommes qu'à son commencement. Dans 10 ans nous repenserons à notre vie actuel et nous nous demanderons comment nous pouvions vivre ainsi, avec des technologies aussi primitives. L'écart sera encore bien plus grand qu'entre les années 1980 et aujourd'hui. Préparez-vous car vous allez en prendre plein la vue.

Intelligence artificielle (IA), superordinateurs & robotique

Ray Kurzweil, directeur de l'ingénierie chez Google, prédit qu'en 2029 les ordinateurs seront dotés de comportements intelligents équivalents à ceux des êtres humains, et qu'en 2045 un ordinateur moyen sera un milliard de fois plus puissants que tous les cerveaux humains sur terre. Une fois que les ordinateurs peuvent entièrement simuler un cerveau humain et en dépasser les capacités intellectuelles et créatives, cela provoquera une « explosion de l'intelligence » qui va radicalement changer la civilisation. Le taux d'innovation va progresser de manière exponentielle, tellement qu'il deviendra impossible de prévoir l'évolution future de l'histoire humaine. Cet instant précis s'appelle la singularité technologique. Les experts estiment que cela se produira dans le milieu du XXIe siècle, peut-être dès 2030, mais la valeur médiane des prévisions est 2040.

Commençons par l'informatique cognitive. L'ordinateur Watson d'IBM est déjà capable de lire 1 million de livres par seconde et répondre aux questions posées en langage naturel. En 2011, Watson a facilement battu les anciens champions Brad Rutter et Ken Jennings dans le jeu télévisé Jeopardy!, réputé être un des concours quiz les plus difficiles dans le monde. Les capacités de Watson ne se limitent pas simplement à la recherche des faits pertinents et de réponses adaptées. Il peut aussi faire des blagues et des calembours intelligents. Plus remarquable, Watson peut fournir de meilleurs diagnostics médicaux que n'importe quel docteur humain en médecine, donner des conseils financiers, ainsi que générer ou évaluer toutes sortes d'hypothèses scientifiques basées sur une énorme quantité de données. La puissance des ordinateurs augmente en moyenne de 100 fois tous les 10 ans, ce qui signifie 10.000 fois après 20 ans, et 1 million de fois après 30 ans. Imaginez ce que les ordinateurs seront capables de faire à ce moment-là.

La Fondation X Prize, présidée par Peter Diamandis, co-fondateur de l'Université de la Singularité dans la Silicon Valley, gère des compétitions avec récompenses pour favoriser les avancées technologiques pouvant bénéficer à l'humanité. Un des concours actuels, le Nokia Sensing XCHALLENGE, vise à développer un appareil de type smartphone qui peut tester des paramètres vitaux comme le cholestérol, la tension artérielle, la fréquence cardiaque ou les allergies, mais aussi analyser votre ADN pour différents risques génétiques, diagnostiquer les troubles médicaux et de prévoir les maladies éventuelles ou la probabilité d'un accident vasculaire cérébral. Tout cela sans voir un médecin. Le dispositif pourrait être utilisé par vous ou vos proches, n'importe où, n'importe quand. Tout ceci est possible grâce à des capteurs électroniques hautement sensibles et une intelligence artificielle (IA) puissante.

Google travaille sur une IA qui sera capable de lire et de comprendre tout document et d'apprendre le contenu de tous les livres dans le monde. Il sera en mesure de répondre aux questions posées par n'importe quel utilisateur. Cet IA omnisciente finira par devenir la première source de connaissances des gens, remplaçant les écoles, les livres et même les interactions humaines. Posez-vous n'importe quelle question et l'ordinateur vous fournira la réponse et vous l'expliquera d'une manière que vous pouvez facilement comprendre, basée sur vos connaissances actuelles.

Une fois que l'intelligence artificielle aura atteint le même niveau d'intelligence que le cerveau humain, ou l'aura dépassée, les robots intelligents seront en mesure de faire la majorité des activités humaines, y compris les emplois actuels. Les robots fabriquent déjà la plupart des produits. Bientôt ils sauront aussi construire des routes et des maisons, remplacer le personnel humain dans les supermarchés et les magasins, servir et faire cuire la nourriture dans les restaurants, prendre soin des malades et des personnes âgées... Les meilleurs médecins et chirurgiens seront des robots.

Cela pourrait prendre encore une ou deux décennies avant que des androïdes humanoïdes commencent à marcher dans les rues parmi nous et ne travaillent pour nous. Mais des voitures sans conducteur, sur lesquels des compagnies comme Google et Tesla misent beaucoup depuis plusieurs années et qui attirent maintenant la plupart des constructeurs automobiles, pourraient faire leur apparition dès 2016 et pourraient devenir la forme dominante de véhicules dans les pays développés d'ici à 2025. Les avantages des voitures autonomes sont tellement écrasants (moins de stress et de fatigue, moins d'accidents, circulation plus fluide) que très peu de gens voudront garder leurs voitures traditionnelles. C'est la raison pour laquelle la transition pourrait se passer aussi vite, sinon plus vite que le passage des téléphones analogiques aux smartphones. Les Robo-Taxis arriveront bientôt (une flotte est prévue pour accueillir les visiteurs aux Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo) et pourraient à terme remplacer les chauffeurs de taxi humains. Toutes les voitures et les trains seront finalement entièrement pilotés par ordinateur.

L'intelligence artificielle va traduire les documents, répondre aux assitances clients, effectuer toutes les tâches administratives et enseigner aux enfants et aux adultes. Il est estimé que 40 à 50 % des emplois dans les services seront effectués par l'IA en 2025. Les emplois créatifs ne sont pas immunisées pour autant, étant donné que les ordinateurs seront bientôt capables de dépasser les humains en créativité. Il pourrait encore subsister des artistes humains, mais leur valeur artistique commerciale tombera à zéro lorsque n'importe quel dessin ou oeuvre d'art pourra être produite sur demande et sur mesure par l'IA en quelques secondes.

Une fois que l'infographie et la simulation par IA des comportements humains seront devenus tellement réalistes que nous ne pourrons plus dire si une personne dans une vidéo est réelle ou non, Hollywood n'aurez plus besoin d'utiliser des vrais acteurs, mais sera capable de créer des stars de cinéma qui n'existent pas - et le plus incroyable est que personne ne remarquera la différence !

Impression 3D

Les imprimantes 3D représentent le plus grand bouleversement dans le secteur manufacturier depuis la révolution industrielle. Non seulement nous pouvons imprimer des objets en trois dimensions, mais ils peuvent désormais être imprimés dans pratiquement n'importe quel matériel, non seulement en plastique, mais aussi en métal, béton, tissu et même avec de la nourriture. Mieux encore, ils peuvent être imprimés dans plusieurs matières à la fois. Les imprimantes 3D de haute qualité peuvent copier des puces électroniques dans le moindre détail et obtenir une puce fonctionnelle. Les véhicules de haute technologie comme la One:1 de Koenigsegg (la voiture la plus rapide du monde) ou la Genesis de EDAG sont déjà construites par impression 3D. Même des maisons seront imprimés en 3D, pour une fraction du coût des constructions traditionnelles.

Dans un futur proche, vous n'aurez plus à aller faire du shopping pour acheter de nouveaux produits. Nous aurons juste à les sélectionner en ligne, peut-être adapter un peu leurs paramètres, design, taille ou couleur à nos goûts et nos besoins, puis il ne nous restera qu'à l'imprimer en 3D à la maison. Encore plus d'emplois qui disparaîtront, me direz-vous ? Pas vraiment. Ces emplois allaient déjà être pris par des robots intelligents de toute façon. Les bonnes nouvelles sont que cela réduira considérablement notre empreinte carbone en évitant les transports inutiles de lointaines usines en Chine ou d'ailleurs dans le monde. Tout va être « fait maison », littéralement. Puisque n'importe quel matériel peut être réutilisé dans une imprimante 3D, cela réduira considérablement la production de déchets également.

L'impression 3D est également une bonne nouvelle pour la médecine. Les médecins peuvent désormais faire des prothèses sur mesure, que ce soit des prothèses articulaires, prothèses dentaires et prothèses auditives.

Bio-ingénierie

Toutes les avancées de l'impression 3D, de la robotique, de l'intelligence artificielle, et des nanotechnologies convergent dans le domaine de la bio-ingénierie. Les cyborgs humains ne sont plus de la science fiction. Ils sont déjà là.

Cellules souches & Bio-impression

La médecine régénératrice offre encore plus de promesses que les organes et les membres artificiels. Que diriez-vous si au lieu d'avoir un bras robotisé après une amputation, vous pourriez faire repousser complètement votre bras d'origine ? Cela vous semble impossible ? Ça ne l'est pas. La queue des lézards repousse une fois coupée. Les axolotls savent même faire repousser leurs pattes coupées. Nous comprenons maintenant comment cela est possible : les cellules souches. Ces cellules pluripotentes indifférenciées ont le pouvoir de réparer n'importe quelle partie du corps. À l'aide de culture d'organes, des cellules souches peuvent faire repousser n'importe quel organe à neuf. À l'avenir il sera possible de faire repousser les membres ou organes directement sur une personne, comme si le corps se guérissait simplement lui-même.

La combinaison entre l'impression 3D et la régénération via cellules souches ouvre la voie à l'impression d'organes humains, un domaine connu sous le nom de bio-impression (lisez les articles - en anglais - à ce sujet dans New Scientist et The Economist).

Génétique

La génétique a énormément progressé aussi au cours des 15 dernières années. A partir du premier séquençage du génome humain complet en 2003, nous sommes entrés dans l'ère de la génomique personnelle, de la thérapie génique et de la biologie synthétique et nous pourrions nous rapprocher de l'ère des êtres humains génétiquement améliorés.

La thérapie génique est peut-être la plus révolutionnaire de tous les progrès de la médecine, car elle permettra effectivement de réparer n'importe quel gène causant des maladies et de concevoir des humains qui sont les mieux adaptés à la nutrition moderne et à notre nouveau mode de vie dominé par les technologies. Non seulement toutes les maladies et les problèmes neuropsychologiques ayant une cause génétique disparaîtront, mais les humains deviendront également plus résistants au stress, à la fatigue et aux allergènes, et pourraient choisir d'augmenter leur facultés mentales et les capacités physiques potentielles, créant des « surhommes ». C'et ce qui constitue le transhumanisme.

La thérapie génique permet également des modifications génétiques pour des raisons purement esthétiques, comme le changement de pigmentation de peau, des cheveux ou des yeux. La thérapie génique peut être répétée encore et encore, en réversant ou en affinant les modifications antérieures si nécessaire, tout comme on pourrait corriger un document sur un ordinateur. Une fois que le génome humain est bien compris, on pourrait même imaginer des applications qui laissent les gens personnaliser leur apparence physique à partir d'un avatar virtuel d'eux-mêmes, puis de transcrire ces changements dans leur ADN. C'est l'âge des humains personnalisables, ou plutôt l'âge des formes de vie personnalisables.

Agriculture verticale

L'écologue Dickson Despommier, de l'Université de Columbia, est venu avec l'idée d'utiliser des gratte-ciel à New York pour la production agricole, venant ainsi à fonder le Projet de ferme verticale. Les vertus de l'agriculture verticale sont multiples. Les aliments peuvent être produits dans des conditions optimales à l'intérieur d'un gratte-ciel construit à cet usage exprès, maximisant la quantité de lumière pour la photosynthèse. En contrôlant la température intérieure ainsi que la quantité d'eau et les nutriments de chaque plante reçoit, ce genre d'agriculture peut produire des récoltes toute l'année, multipliant par un facteur de 4 à 6 la productivité par rapport à l'agriculture traditionnelle. De plus, tout cela est possible sans utiliser de pesticides comme les gratte-ciel sont des écosystèmes fermés, exempt d'insectes ou de rongeurs. En outre, les fermes verticales permettent de libérer des terres agricoles, ce qui par la même occasion empêchera la déforestation et permettra le reboisement et la protection de l'environnement.

La fin de l'économie capitaliste comme nous la connaissons

Ironie du sort, c'est le succès extrême de l'économie capitaliste qui conduira à sa disparition. La nature des marchés concurrentiels qui font grimper la productivité et diminuer les coûts marginaux, jusqu'à atteindre des coûts de production proche de zéro, rendront les biens et services presque gratuits beaucoup plus tôt que nous le pensons. Les facteurs d'accélération comprennent la Loi de Moore de la croissance exponentielle des technologies numériques et le développement rapide de l'impression 3D. Internet a lui seul a déjà eu un impact énorme en fournissant à des milliards de personnes dans le monde entier une impressionnante gamme de services gratuits, comme par exemple de l'enseignement supérieur en ligne tels que Khan Academy, Coursera, ou edX.

La première étape est de fournir gratuitement une connexion Internet ultrarapide à tout le monde. Google et Facebook travaillent tous deux sur les différents moyens d'y parvenir, commençant par les pays en voie de développement où les connexions Internet sont extrêmement rares aujourd'hui, notamment en Afrique. Le Projet Loon de Google prévoit d'atteindre cet objectif en lançant des ballons à haute altitude dans la stratosphère, alors que Facebook veut faire voler des drones et des satellites relayant le signal Internet partout dans le monde. Les réseaux de téléphonie mobile 5G (arrivant vers 2020) seront tellement rapides (téléchargement d'un film entier de HD en une seconde) que les connexions Internet par câble vont disparaître. La fusion qui est en cours entre TV, ordinateurs, tablettes, smartphones et consoles de jeu résultera très bientôt en un seul dispositif universel pouvant être utilisé partout et pour tout, connectant tout le monde via les réseaux de 5G. En d'autres termes, le téléphone, la télévision par câble et les fournisseurs de services Internet feront tous faillite, comme tous les téléviseurs et téléphones seront connectés par le biais de réseaux de téléphonie mobile gratuits.

En 2035, l'humanité aura probablement atteint l'électricité gratuite pour tout le monde, surtout grâce à l'efficacité exponentielle et la diminution des prix pour exploiter l'énergie solaire, mais aussi grâce à des réacteurs de 4e génération et plus tard à la fusion thermo-nucléaire.

L'Internet des objets reliera tous les appareils électriques et électroniques dans le monde et permettra de mieux gérer l'approvisionnement en énergie à travers un réseau intelligent connu comme l'Enernet, qui devrait devenir une réalité vers 2030.

Au cours des prochaines décennies l'économie va être transformé par la montée de la Collaboration communes, c'est-à-dire la production par des pairs coordonnés (généralement à l'aide de l'Internet) dans les grands projets significatifs pour la plupart sans organisation hiérarchique traditionnelle. Presque n'importe quel produit de consommation sera téléchargeable en ligne et imprimable en 3D à un coût extrêmement faible chez soi. Cela conduira inévitablement à la fin du capitalisme et le début d'une ère sans précédent d'abondance, comme Peter Diamandis de l'Université de la Singularité l'explique de façon convaincante dans son remarquable livre Abundance: The Future Is Better Than You Think.

Vers la Singularité

Aussi incroyable que tout cela semble, gardez à l'esprit que toutes ces avancées en génie biologique, génétique, robotique et impression 3D ne représentent à peine ce qui est déjà en cours de développement et dont nous disposons dans le courant de la prochaine décennie (horizon 2025). Ce n'est pas encore la singularité technologique, qui ne se profile que pour 2035 à 2055. C'est une fois la singularité atteinte, dans 20 à 40 ans, que tout va changer au-delà de nos rêves (ou cauchemars) les plus fous. Je vous invite à regarder les prévisions pour l'évolution des technologies au cours des 20 prochaines années.

Cet article a été posté pour la première fois en anglais sur Eupedia.com.



About - Contact - Disclaimer - Privacy Policy - Copyright © 2014-2018 VitaModularis.org All Rights Reserved.